Création d’une bulle

C’est aux environs du 28 octobre 2006 que tout aurait commencé. Nous, on ne s’en souvient plus très bien. D’une part on n’a pas vraiment cherché à connaitre la date exacte. D’autre part, on n’en n’a pas eu le temps et l’occasion.
Mais ce serait ce fameux samedi que tout a basculé.
 
Pour commencer, on s’est marié très vite; soit 8 mois après notre rencontre. C’était juste notre mariage civil mais ce fut merveilleux. Je pense qu’on ne pourrait pas dire pourquoi; notre destin tout simplement.
L’envie d’avoir notre propre famille, ça c’est venu tout de suite. J’ai toujours voulu avoir des enfants et je veux toujours une grande famille. Donc l’envie d’un bébé, c’est venu aussi très rapidement.
Mais après quelques mois d’essai… je me suis rendu compte que ce n’est pas si facile à faire. Mes petites crises de nerfs n’y on rien changé et je vous assure que faire la bougie ne sert à rien.
De toutes façon ces petites bêtes, ça vient quand sa veut.
 
Sauf que… fin octobre ça a marché. Une période absolument pas propice puisqu’on avait décidé de mettre ce projet entre parenthèses. juste au moment où je change de poste et où j’assure à mes supérieurs vouloir m’investir à 100% dans ma nouvelle fonction.
(D’un autre côté, on venait de déménager dans un F3…)
A cette période je travaillais sur les Champs Elysées, et après une saison bien speed, je ressentais une énorme fatigue. Mais vu l’empleur des dégats je me suis dit qu’il y avait autre chose là dessous. En effet, il y avait ma Biboune qui commençait à pousser.
Au bout de quelques jours j’ai fait un test qui s’est avéré positif. Je ne l’ai pas annoncé au papa de façon spectaculaire, pas de mise en scène. Je n’ai pu retenir ma langue à la seconde où il a passé la porte.
C’est lui qui s’est occupé de prendre rendez vous chez un gynécologue (un moyen pour moi de le responsabiliser sur le sujet; et bien sur il a été parfait).
 
Tout aurait pu être parfait mais à vrai dire ça n’a pas été le cas. On va dire un immense bonheur accompagné d’une certaine déprime. Tout s’est très mal passé au boulot, beaucoup de fatigue, et des nausées et vomissements pendant les 3 premiers mois. J’ai fait vivre un enfer à mon amoureux et d’ailleurs sans lui… je n’ose même pas imaginer. Je sais pourquoi j’ai toujours pensé que c’est un ange qu’on m’a envoyé.
 
Ce début de grossesse a été tellement difficile que je n’ai même pas noté tous les détails de l’évolution de mon corps et de mes sensations. Je peux quand même dire que ce fut merveilleux de sentir ma biboune bouger dans mon ventre et d’échanger avec lui des caresses.
 
Aujourd’hui, je suis à quelques jours ou quelques heures de sa naissance et je dois dire que j’ai oublier les moments les plus difficiles. Par contre je pense que je vais attendre un peu avant de recommencer une telle aventure. Je ne pensais pas que c’était si difficile. Parce que 9 mois c’est en fait très très long.
 
Surtout aujourd’hui, avec 16kg en plus… les journées sont… on va dire particulières. Il me tarde de te voir mon petit Valentin. Je t’ai tellement attendu.
 
En tous les cas je sais que si jusqu’ici tout c’est passé pour le mieux c’est grâce à mon doudou à 200%. Mais aussi aux filles qui m’ont apporté des après midi de grand bonheur. Je ne sais pas si elles se reconnaisent parce qu’elles sont tellement chiantes malgré tout… mais Amélie et Alizée (même si vous ne voulez plus me voir après l’accouchement) je vous aime.
Et s’est grâce aussi à ma Miloute qui a "sacrifié " ses vacances pour s’occuper de moi. Et je sais que des vacances quand on a 15 ans c’est du pur bonheur. Mais sans elle, ces derniers mois auraient été… trop dur à supporter. Et je sais que Valentin va rapidement reconnaître sa tata qui lui a fait tant de calins et de bisous.
 
Maintenant mon Ptitou, il ne te reste plus qu’à te décider. Parce qu’avec ton papa on a des milliards de bisous à te faire.
Publicités

A propos Notre bulle à Nous

Femme avant tout depuis que j'ai 30 ans, un super mari et trois merveilleux enfants. Pas deux minutes à moi dans la journée mais je ne veux rien changer. C'est du sport d'avoir 4 bonhommes à la maison. J'arrive de temps en temps à mettre un peu de vernis sur mes pieds et me faire une virée... ou faire des bidouillages en couture et tricot... bricoler le jardin... tester des recettes... C'est la Vie dans La Bulle.
Cet article a été publié dans Au jour le jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s