Sevrage… partiel

Mon Louis,
si petit
si petit et déjà je te sens trop loin de moi
c’est peut être cette semaine de sevrage, et cette semaine d’adaptation chez Mimi… enfin ça fait trop pour une seule petite semaine.
Pourtant je n’ai qu’une envie, passer chaque seconde à t’observer grandir et évoluer. Chaque seconde à rire au moindre mouvement de ton grand frère, à essayer de parler en te tordant dans tous les sens, à me faire tes risettes et tes pleurs enragés quand tu veux téter.
Mais l’heure est à la séparation après tous ces mois passés l’un dans l’autre. Alors pour la maman c’est… un peu trop difficile.
Pour toi… j’ai l’impression que cette tétine en plastique ne te dérange pas. Début de l’ingratitude.
Je me rassure quand le soir tu réclames le sein de maman, et que tu reprends tout mon temps.
En conclusion mon Louis, je dirais juste que je suis folle de toi.
Et puis voilà.

Publicités

A propos Notre bulle à Nous

Femme avant tout depuis que j'ai 30 ans, un super mari et trois merveilleux enfants. Pas deux minutes à moi dans la journée mais je ne veux rien changer. C'est du sport d'avoir 4 bonhommes à la maison. J'arrive de temps en temps à mettre un peu de vernis sur mes pieds et me faire une virée... ou faire des bidouillages en couture et tricot... bricoler le jardin... tester des recettes... C'est la Vie dans La Bulle.
Cet article a été publié dans Au jour le jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Sevrage… partiel

  1. Anne-Claire dit :

    On les aime ces petits bouts!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s