Triste soir

Ce soir je n’ai pas le grand. Je n’ai pas non plus le moyen et le petit est au lit.

Alors ce soir j’ai un nœud dans le fond de la gorge parce que si je vis sans eux, ça n’a pas de sens.

Pourtant je rêve parfois d’avoir du temps que pour moi. Et puis quand ces moments arrivent il m’est impossible de les saisir tellement ce n’est plus ma vie. Je sais que je préfère courir du matin au soir, mais courir pour eux. Alors mes foulées se font plus grandes et chacun de mes pas a de l’importance.

Je ne sais pas pourquoi j’ai le cafard sans lui. Un blues omniprésent caché au fond de moi.

Parce que je l’aime tout simplement et que je vis quand il suit chacun  de mes pas. Mais quand il n’est pas là, je ne sais plus où je dois aller. C’est lui mon énergie et je manque de carburant quand il est à Paris.

Publicités

A propos Notre bulle à Nous

Femme avant tout depuis que j'ai 30 ans, un super mari et trois merveilleux enfants. Pas deux minutes à moi dans la journée mais je ne veux rien changer. C'est du sport d'avoir 4 bonhommes à la maison. J'arrive de temps en temps à mettre un peu de vernis sur mes pieds et me faire une virée... ou faire des bidouillages en couture et tricot... bricoler le jardin... tester des recettes... C'est la Vie dans La Bulle.
Cet article a été publié dans Au jour le jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s