Vouloir qu’ils restent dans la Bulle… un peu

Petite, je dirais que j’ai eu une enfance baignée dans l’amour, la joie et la famille. La grande famille où chacun a une place bien déterminée et où les anciens jouent un rôle principal. Et pour rien au monde je ne changerais ce que j’ai vécu.

Petite, je dirais que mes grands parents ont joué un rôle central dans mon éducation et ont pris énormément de place. Mes grands parents et tous les autres acteurs d’une grande famille.

Petite, je dirais que mes parents se sont effacés par obligation et par facilité. Et j’ai manqué de mes parents tout simplement, sans le reste autour, sans les autres autour.

Petite, je dirais que je n’ai jamais vraiment aimé ma maison. Je préférais toujours aller « en face ». Et je préférais aussi la cuisine d’en face, l’ambiance d’en face et la vie d’en face. Et je crois que mes parents aussi. Quand je regardais par la fenêtre de ma chambre, je voyais « en face » la maison de mes grands parents.

Petite, j’ai eu la chance de faire beaucoup d’activités. Mais le meilleur c’est après, quand on raconte tout, quand on prend son goûté. Et ces moments là, c’était jamais avec mes parents. Parce qu’à cette époque là, c’était des parents, pas des grands parents.

Petite, je dirais que je n’ai pas assez partagé de moments seule avec mes parents, mon frère et ma sœur. Et même chaque année, la semaine merveilleuse de vacances à la montagne, on n’était pas seuls. Pourtant j’en ai gardé des souvenirs fabuleux. Mais on n’était pas que nous 5. Si peut être une ou deux fois, et j’ai du m’ennuyer. Et je crois que mes parents aussi ont du un peut s’ennuyer.

Petite, j’ai très vite eu envie de vivre ma vie et de quitter ma maison d’enfant. D’avoir ma propre maison.

Et puis un jour je suis devenue grande. Et j’ai commencé à construire. J’ai construit mon foyer et je veux juste comble ce qui m’a un peu manqué.

Alors dans la Bulle on aime rester entre nous, partager pleins de moments et faire un maximum de trucs marrants avec les enfants. Parce que c’est ce dont ils se souviendront, quand on fait les fous entre nous. Dans la Bulle j’aime qu’ils se sentent heureux, qu’ils aiment leur maison, leur chambre et leur jardin. J’aime leur préparer à manger et les regarder s’émerveiller quand on leur fait des gâteaux et du pain. Quand on cuisine ensembles, quand on jardine ensembles, quand on bricole ensembles, quand on range ou qu’on dérange ensembles. Mais surtout qu’on partage des moments, beaucoup de moments, et des crises de rire. Juste entre nous.

Alors on peut facilement croire que c’est de l’égoïsme, que je veux fermer ma Bulle. C’est juste que je ne veux rien manquer, et que je veux qu’on profite de notre foyer. On aime être ensembles, entre nous… un peu. Pas tout le temps, mais un peu. Parce que cette intimité m’a beaucoup trop manqué.

Publicités

A propos Notre bulle à Nous

Femme avant tout depuis que j'ai 30 ans, un super mari et trois merveilleux enfants. Pas deux minutes à moi dans la journée mais je ne veux rien changer. C'est du sport d'avoir 4 bonhommes à la maison. J'arrive de temps en temps à mettre un peu de vernis sur mes pieds et me faire une virée... ou faire des bidouillages en couture et tricot... bricoler le jardin... tester des recettes... C'est la Vie dans La Bulle.
Cet article a été publié dans Au jour le jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s