Libre d’être mère

Est ce que tout Homme n’a pas du se battre et souffrir pour obtenir sa liberté? Moi je voulais juste obtenir la liberté d’être mère. J’écris cette phrase et déjà je sens mon cœur se serrer; parle t-on de liberté d’être mère en 2012! Oui, peut être plus que jamais. Parce que les besoins que nous nous sommes créés nous arrachent à la vérité. Et en temps de crise, la priorité est donnée aux besoins. Besoins de rester compétitifs. Besoins de résultats. Besoins de profits.  Est ce qu’une mère est moins compétitive? Sûrement pas mais elle doit le prouver deux fois plus que les autres. Et pour cela elle doit sacrifier une partie de sa vie de mère. Et moi ce sacrifice je n’ai jamais voulu le faire.

Il y a 4 ans (comme par hasard, le même âge que mon 1er) je décidais de tirer un trait sur ma vie à Paris et aujourd’hui encore je refuse le « trop » de compromis.

Bien sûr, il y a dix ans, je ne me serais jamais imaginée telle que je suis aujourd’hui. Avide de réussite et de carrière j’aurais été prête à tout. Sauf que je n’avais jamais eu de chair arrachée à ma chair. Je n’avais pas encore essuyé d’acharnement professionnel contre les mères qui – non ne peuvent plus faire 15 heures par jour – oui prennent parfois des jours enfants malades – non ne sont plus vraiment concentrées quand elles savent qu’elles ont déjà 20mn de retard chez la nounou – laissent leur petit de 7h30 à 18h30 à l’école. Tout ça pour faire croire qu’être mère ne change rien.

Si j’exulte en tant que mère, suis je obligée de me sacrifier en tant que femme? Sûrement pas. Sûrement pas si je résiste.

Chaque mère peut arriver à concilier les deux. Parfois cela demande un plongeon dans ses retranchements les plus profonds. Mais c’est indispensable pour la survie des mère. Non en fait c’est indispensable pour les futurs adultes que nous mettons au monde.

Publicités

A propos Notre bulle à Nous

Femme avant tout depuis que j'ai 30 ans, un super mari et trois merveilleux enfants. Pas deux minutes à moi dans la journée mais je ne veux rien changer. C'est du sport d'avoir 4 bonhommes à la maison. J'arrive de temps en temps à mettre un peu de vernis sur mes pieds et me faire une virée... ou faire des bidouillages en couture et tricot... bricoler le jardin... tester des recettes... C'est la Vie dans La Bulle.
Cet article a été publié dans Au jour le jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s