Un enfant? Cela va poser un problème…

Aujourd’hui j’aurais du reprendre mon emploi. Aujourd’hui j’ai parcouru la route que j’avais l’habitude de prendre tous les matins après avoir déposé mon grand à l’école et mon petit chez sa nounou. Mais au lieu d’aller travailler, j’ai signé une rupture de contrat de travail. A contre cœur. Parce qu’avec 3 enfants on ne m’a pas laissé le choix. J’aurais pu me battre. J’aurais du ma battre. Mais j’ai décidé de garder mon énergie pour ma famille. Je vaux mieux que ça. Tant pis pour mes employeurs. Je n’ai pas voulu me rabaisser et accepter leurs conditions… J’avais simplement demandé un congé parental à temps partiel pour être efficace aussi bien au boulot qu’auprès de mes enfants. J’ai eu l’honnêteté de leur proposer le meilleur de moi même. Mais une mère de famille « nombreuse » c’est un boulet à traîner. Nous sommes en quelle année déjà ? 2012. A oui merci.

Aujourd’hui on m’a dit « mais de toutes façon avec 3enfants vous n’auriez pas tenu le coup, maintenant au moins vous êtes tranquille ».

Non je regrette aujourd’hui je suis victime de discrimination et ce, d’ailleurs, depuis que j’ai annoncé que j’étais enceinte. Oui la période où vous avez commencé à ma pourrir la vie. Alors je rectifie: aujourd’hui je suis en situation précaire avec 3 enfants. Et je me suis retenu de répondre allez vous faire voir. J’aurais du non?

La discrimination au travail envers les femmes, futures mamans ou mamans je l’ai découverte au moment de mon mariage. Quand mon employeur m’a félicité puis m’a tout de suite dit « vous ne comptez pas avoir d’enfants tout de suite?? » Bien sûr que non je vais d’ailleurs de ce pas me faire stériliser pour vous. Quand j’ai été enceinte de mon premier enfant on m’a reproché « vous auriez du me prévenir dès la conception ». Ça vous paraît dingue, et pourtant tout est absolument vrai. D’ailleurs je vous épargnes les détails d’une longue liste d’aberrations subies.Voilà pourquoi l’article proposé par Mme Déjantée m’a tout de suite parlé.

« Le sexe, la grossesse et la maternité sont même devenus, avec l’âge, les premiers critères de discrimination cités par les victimes ».

Alors oui dans une carrière un enfant pose un problème… à l’employeur. Nous les mamans on s’en prend plein la figure; notre carrière est ralentie, les augmentations de salaire pfff, le regard de la hierarchie et des collègues n’en parlons pas. J’ai même entendu derrière mon dos quelqu’un demander pourquoi deux enfants ne me suffisaient pas.

Que pouvons nous faire pour lutter????

« Après une campagne sur le sujet en 2009, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations (Halde, aujourd’hui le Défenseur des droits) avait vu les réclamations liées à la grossesse passer de 126 en 2008 à 615 en 2010. »

Je croyais avoir un dossier béton avec, entre autres, un courrier dans lequel on me conseille de profiter du temps libre de mon congé maternité pour trouver un autre emploi. Oh yeah!  Et bien mes démarches m’ont menées à rien et les juristes consultés m’ont conseillé de quitter mon job et passer à autre chose.

« En 2011, 18 % des saisines dans l’emploi privé sont liées à la grossesse, 14 % dans l’emploi public. Sur l’ensemble, 30 % des dossiers sont menés à terme. »

Les mamans et futures mamans, baignées d’hormones, deviennent les cibles d’un acharnement injustifié. Ces proies faciles ne se débattent pas assez, préférant consacrer leur temps, leur énergie et leur moral à leurs enfants. Celles qui luttent sont très fortes mais sont trop rares.

Pourtant une maman est obligée d’être efficace, rapide et ultra organisée. Toutes ces qualités (et autres) acquises grâce à la maternité peuvent largement être utilisées dans leur travail et améliorer leurs résultats.

Et tant pis pour les employeurs qui n’ont rien compris à tout ça et qui se privent de personnel féminin encore plus compétent.

Cela dit, il me semble qu’une meilleure politique à l’égard de la femme et de la famille serait nécessaire? Voire urgente.

 

Retrouver les VI ici.

 

Publicités

A propos Notre bulle à Nous

Femme avant tout depuis que j'ai 30 ans, un super mari et trois merveilleux enfants. Pas deux minutes à moi dans la journée mais je ne veux rien changer. C'est du sport d'avoir 4 bonhommes à la maison. J'arrive de temps en temps à mettre un peu de vernis sur mes pieds et me faire une virée... ou faire des bidouillages en couture et tricot... bricoler le jardin... tester des recettes... C'est la Vie dans La Bulle.
Cet article a été publié dans Au jour le jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Un enfant? Cela va poser un problème…

  1. Ping : Un enfant? Cela va poser un problème… « Les Vendredis Intellos

  2. Je kiffe ton coup de gueule, je le partage volontier !

  3. LaFeeDuLac dit :

    oui, je comprends très bien ce que tu veux dire… Entre ceux qui te disent que ta famille c’est ton problème et que tu n’auras aucun aménagement possible et ceux qui te reprochent carrément de tomber enceinte parce que le boulot leur retombe dessus, c’est pas facile…

    • juliechall dit :

      exactement, merci d’ajouter « ceux qui te reprochent de tomber enceinte… » parce j’ai oublié de le rejouter
      je vois que je suis loin d’être la seule
      merci

  4. harmony dit :

    Et dire qu’hier c’était la journée de la Femme, très beau coup de gueule, je suis maman au foyer de 4 enfants , lorsque vous avez plusieurs enfants les autres croient que vous êtes attardez, que vous êtes incapable, alors qu’en faites vos bambins sont une force. Perso grâce à mes enfants j’ai surmonté ma dépression . Mon mari aussi a son travail , il a droit à des réflexions de mauvais gout , comme-ci nos 4 enfants nous empêchaient de vivre, c’est notre choix de vie et nous sommes heureux comme-ça !!!!!! On a pas besoins des derniers trucs bling-bling on à juste besoin du nécessaire . n’ayez pas de regret prenez le temps pour une nouvelle conversion , des nouveaux projet, prendre soin de votre famille, il y a tant de chose à faire,garder votre énergie pour votre famille était une sage décision , bonne continuation …….

    • juliechall dit :

      je sais que j’ai fait le meilleur choix, il n’y aura jamais rien de plus important que le temps que je passe avec mes enfants… pour le reste j’aurais le temps de voir

  5. Pourquoi ne pas l’envoyer à nos « chers » candidats à la présidence ? Relayé par pleins de mamans (oserais-je dire papa ?), allez disons Parents, peut être que ça aurait plus d’intérêt dans le débat politique que ce qui peut s’y trouver actuellement.

  6. mil dit :

    très bel article ma soeur
    je trouve ça incroyable qu’ils te fasse ça la semaine de la femme

    • juliechall dit :

      merci ma sœur, la vie n’est pas compliquée mais est n’est pas simple non plus
      il n’existe pas de bonne voix ni de meilleure voix
      il faut suivre ses idées et en changer pour ne pes rester bête
      je me sens blessée c’est sûr mais beaucoup moins bête

  7. Alizée dit :

    Pomme de pain sont des enfants de choeur à coté!! Tu devrais l’envoyer à Rue 89!

  8. Allye dit :

    http://alicedu64.wordpress.com/2012/03/08/la-journee-de-la-femme-nest-pas-marine/
    Ton billet me parle… mais alors il me parle…. Tellement que j’en parlais dans ce billet là…
    Tu as choisis d’avoir plusieurs enfants et on te le fait payer… Et le renouvellement des générations ça leurs parlent là-haut aux instances soi disant dirigeantes ???… Tiens moi aussi j’suis bien remontée…
    Bonne journée
    Ps :
    et bravo pour les enfants, plusieurs je n’aurai jamais pu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s