Rejouer la parisienne

Pour quelques jours seulement, pèlerinage annuel. Juste pour vérifier que nous avons fait le bon choix. L’occasion également de faire une cure de boutiques, de monde, de foule, de restau, de pollution, d’un tas de trucs, d’un tas de gens complètement fous à voir. Une cure de métro (heu là il m’en faut pas beaucoup pour être soulée), une cure de sushi, un passage à la Droguerie, des vendeuses improbables nulles. Des copines qui me manquent, mon frère et son amoureuse, de la famille qu’on voyait si souvent. Avant. Des lieux qui me sont si familiers. La mairie où on s’est marié, la maternité où j’ai accueilli mon premier bébé. Notre premier appartement ensembles, dans le 12ème. Des Starbucks pour une année. Le lac Daumesnil. Les rues pavées. Les quais de Seine. Le périf et les heures de bouchons. Tout est un peu plus compliqué.

L’occasion de présenter à Gustave notre ancienne vie. Celle qu’on a fuit, pour eux. Pour nous aussi.

Une sensation de manque de liberté dès mon arrivée. Puis je me suis laissée séduire, encore une fois, par cette ville si romantique. Presque une semaine à revivre 5 ans en arrière.

Comme chaque année, toujours le même constat. C’est magique, mais que quelques jours. Ce n’est plus notre vie tout ça. On ne pourrait pas revenir en arrière.

Et puis c’est surtout le bonheur de rentrer. Retrouver notre vie où tout est synonyme de simplicité. S’assoir au milieu du jardin et regarder les herbes folles de ce début de printemps. Apprécier le calme. Regarder mes enfants libre et me dire que je les aime.

Je ne suis plus parisienne.

 

 

Publicités

A propos Notre bulle à Nous

Femme avant tout depuis que j'ai 30 ans, un super mari et trois merveilleux enfants. Pas deux minutes à moi dans la journée mais je ne veux rien changer. C'est du sport d'avoir 4 bonhommes à la maison. J'arrive de temps en temps à mettre un peu de vernis sur mes pieds et me faire une virée... ou faire des bidouillages en couture et tricot... bricoler le jardin... tester des recettes... C'est la Vie dans La Bulle.
Cet article a été publié dans Au jour le jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rejouer la parisienne

  1. Olive dit :

    Bien résumé, pour y avoir habité quelque temps (plus en banlieue), lorsque régulièrement j’y vais pour le boulot j’apprécie d’y passer la soirée en sachant que derrière je vais rentrer, retrouver plus de vert, plus de calme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s