Que penseront’ils de nous dans 20 ans?

Peut être trop présents ou pas assez avec eux. On était trop exigeants ou trop laxistes. On les aimait trop ou on ne les regardait pas assez. On les obligeait à trop partager, ils n’avait pas de télé, on les incitait à dessiner, on leur demandait de nous aider à travailler le jardin. Chacun n’avait pas sa propre chambre. On se baladait trop, on ne sortait pas assez. On ne faisait pas tout ce qu’ils auraient aimé.

Maman était trop, toujours trop, trop tout… heureuse, amoureuse, fatiguée, malheureuse, elle voulait trop de bisous. Papa nous a manqué, trop souvent, mais il jouait beaucoup avec nous. Et quand il était là, il criait parfois. Il était sévère ou finalement trop gentil.

Qu’est ce qu’il nous reprocheront, qu’est ce qu’ils retiendront, qu’est ce qui les aura fait grandir, rendu heureux, fait souffrir. Comment répondre exactement à leurs attentes? Comment leur permettre de devenir des adultes heureux?

Ils retiendront une phrase plutôt qu’une autre. Ils se souviendront des moments les plus insignifiants. Ce sera justement cette soirée, une parmi tant d’autre, qui influencera peut être le choix d’une carrière. Puis grâce à cette semaine de vacances là, ils apprendront plus particulièrement le partage et l’entraide. Et cette conversation par contre, leur fera perdre confiance.

Un jour peut être ils se rendront compte que nous sommes loin d’être parfaits. Nous somme juste leurs parents, deux adultes rien de plus. Nous sommes juste leurs parents et faisions, font, et feront toujours de notre mieux pour le bonheur de nos enfants.

Ils se rendront compte que nous sommes loin d’être parfaits et tant mieux; ainsi ils deviendront adultes.

Mais que leur restera-t-il de leurs années d’enfance, ces années près de nous, ces années avec nous?

Car quand ils seront grands il deviendront ingrats. Il n’y a rien de plus ingrats que les enfants grand ils grandissent. Ils ne se rappellent pas l’attachement charnel, l’amour au dessus de tout dont ils sont couverts. L’amour inconditionnel, l’amour véritable, celui de toute une vie et sûrement au delà.

Mais cette ingratitude leur permet de partir, peut être vivre à leur tour le bonheur d’être parent.

Publicités

A propos Notre bulle à Nous

Femme avant tout depuis que j'ai 30 ans, un super mari et trois merveilleux enfants. Pas deux minutes à moi dans la journée mais je ne veux rien changer. C'est du sport d'avoir 4 bonhommes à la maison. J'arrive de temps en temps à mettre un peu de vernis sur mes pieds et me faire une virée... ou faire des bidouillages en couture et tricot... bricoler le jardin... tester des recettes... C'est la Vie dans La Bulle.
Cet article a été publié dans Au jour le jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s