Le goût du chocolat jusqu’au fond de ma gorge

IMGP6731 IMGP6717IMGP6726 IMGP6723

J’en garde un agréable souvenir d’enfance. Pâques a toujours la même saveur sucrée et douce. Le temps est souvent pluvieux mais l’herbe est verte et grasse. En septembre quand j’enterre les bulbes, c’est uniquement pour que les fleurs renaissent à Pâques afin d’y cacher les œufs en chocolats. Ce soir, j’ai un peu mal au ventre d’autant de gourmandises et même mon Louis ne veut plus de chocolat. Mais cette année encore la magie merveilleuse ma permis de faire un bon 25 ans en arrière. C’est si bon d’être une maman encore un peu enfant.

Publié dans Au jour le jour | Tagué | Laisser un commentaire

L’arbre de Pâques n’est pas rouge

IMGP6706

Seul le mur du salon est rouge. L’arbre de Pâques est très différent du sapin de Noël. Pourtant l’excitation qui règne dans cette maison s’en rapproche. Le goût du chocolat au lait me manque mais nous attendrons demain pour retrouver ce plaisir sucré. Cette veillée est ma préférée de l’année. Je tiens ma bougie et regarde la flamme brûler. Je pense à ce petit garçon blotti au fond de mon ventre. Je pense à ses frères restés à la maison avec leur papa; ils sont sûrement déjà endormis. Ce partage de calme me donne envie de retrouver le brouhaha quasi permanent de ma vie. L’ordre ne fait plus vraiment partie du quotidien de cette maison. Pourtant on essaye de trouver astuces, techniques, solutions… on range, place, replace et remet en place. Mais rien n’y fait. Tout bouge en permanence et je me surprends parfois à l’accepter. Les cloches reviennent et sonnent fort dans la nuit. Je me demande si elles vont réveiller Valentin et s’il va regarder le jardin à travers la fenêtre pour apercevoir les œufs tomber. Il y a aussi ce prénom qu’on a encore du mal à trouver. Il y a celui que j’aime et qu’il n’aime pas (encore!!!!!), celui que Valentin a décidé, celui qu’on n’aime plus… Pour les trois précédents on s’était très vite décidé. Cette fois ci c’est différent; on fait tout durer un peu plus. Quand je rentrerai ils seront en effet endormis. Tous les 4. Les quatre hommes de ma vie. Alors j’irai le chercher dans le lit de Louis pour qu’il chauffe le notre. Je lui raconterai quelque chose dont il ne se souviendra pas le lendemain. Et je m’endormirai en attendant avec hâte de cacher les œufs dans le jardin. Instants magiques dans ma vie de maman.

IMGP6707

 

Publié dans Au jour le jour | Tagué , , | Laisser un commentaire

Il n’y aura que des gars

IMGP6574

Dans cette baignoire là il n’y aura que des gars. A part moi, seule double X dans cette maison en fusion. Merci la vie de ne pas nous permettre de tout choisir. Et quand on me demande si je ne suis pas déçue, je trouve la question incongrue. Qui peut être déçu d’un cadeau d’Amour. Je suis juste heureuse. Je suis juste débordée de tout. Je ne me retourne jamais. J’apprécie. Je refuse les contrôles et prises de sang trop poussés. J’affronte les interrogations et les sourcils froncés. J’ai confiance. J’imagine déjà coudre 4 déguisements de Daltons. Mon ventre n’aura accueilli que des garçons. On me dit que c’est toujours proche de la maman les garçons. Je m’en moque un peu. Quoi qu’il en soit ils seront toujours mes garçons, proches ou pas proches. Tous tellement différents. Gustave porte les vêtements de ses frères, déjà usés et élimés. Il faudra sûrement qu’on fasse quelques emplettes. On me dit que les garçon ça use plus les pantalons. En effet chez nous il y a parfois des trous.

Publié dans Au jour le jour | 13 commentaires

Dis, tu te retournes parfois?

100_0752

Je me retourne sur le mois qui viens de s’écouler et je vois:

– mes 31 ans pas fêtés, embrouillés… de toutes façons j’aime pas mon anniversaire; je me suis arrêté de compter les années il y a au moins 10 ans de ça – ma confirmation – l’ouverture de mon cabinet, et moi même patron de moi même – les 3 ans de mon Louis, trois ans… non mais trois ans – la galère de tous ces papiers – les courriers qui arrivent et qui tombent très mal – ma sœur qui part pour six mois à l’aventure – un coup de téléphone d’une amie qui m’a vraiment saoulé, puis un autre qui m’a fait du bien – un premier rendez vous avec mon bébé lune et la certitude que ce sera un garçon – quelques jours passés seules avec mon Gus, moi qu’à lui et lui qu’à moi, et c’est bon quand même mais finalement les deux autres me manquent terriblement – des semaines avec mon amoureux puis d’un coup un grand lit tout froid… et dans mes prières pour la première fois le souhait que cet éloignement cesse… – une relation mère fille dure mais si dure parfois qu’elle m’en déchire les tripes, et pourtant c’est moi qui viens de ses tripes – beaucoup de froid, pas assez de bourgeons, des je t’aime à travers toute la maison – un bouquet de tulipes – le fameux mood kit pour ma dernière grossesse, la fille qui n’avait rien compris à la rentabilité – des nausées, de la fatigues, mal au dos – des cheveux qui revivent grâce à ses fameuses hormones magiques – des boissons au gingembre et citron tout au long de la journée – et bon bébé lune que je ne sens pas encore bouger.

Et toi, tu te retournes parfois?

 

Publié dans Au jour le jour | 2 commentaires

De retour dans ma bulle

IMGP6548

J’essaye bien d’écrire mais je n’y arrive plus. Alors je pleure à chaudes larmes à cause de la fatigue et du manque d’optimisme, parfois. J’attends mon quatrième bébé. En fait c’est le cinquième. Mais j’ai la forte impression qu’il sera mon dernier. Mon corps a répondu aux bouleversements comme a son habitude. Comment est ce que j’ai réussi chaque fois à passer ces premiers mois si difficiles. Non pas à chaque fois.

Mais je suis toujours là, debout, droite ou moins droite, et forte. Oui très forte. Forte de l’Amour qui me porte depuis toujours. Parfois je pleure à chaudes larmes mais il m’arrive aussi de pleurer de bonheur.

J’ai écrit aussi pour chacun de mes enfants. Enfin presque tous. Alors pour ce « peut être » dernier il m’était impossible de tout arrêter.

Me voici à nouveau, ici, debout droite ou moins droite, et forte.

 

Publié dans Au jour le jour | 14 commentaires

Quand une pause s’impose

IMGP6392

Après plus de cinq années à écrire ici, une pause s’impose. Parce que la vraie vie me nourrit suffisamment et que je n’ai pas trouvé la solution pour décupler les minutes, une pause s’impose. Chaque message que j’ai partagé ici m’a apporté soulagement, réconfort, questionnement, rencontres et malgré cela, une pause s’impose. J’ai peut être eu tord de partager ainsi ma vie et les photos de mes enfants, alors une pause s’impose. Puis toutes les bonnes choses ont une fin (enfin pas toutes je l’espère bien) et je n’ai plus envie de me plaindre, une pause s’impose. Je termine ma trentième année avec des bagages suffisamment lourds donc je me pause, ça s’impose. Je viens de commencer une formation, je m’installe en libéral, je vais vivre avec ma passion du coup une pause s’impose. Terminé pour moi de suivre, de respecter, d’accepter… maintenant je vais pouvoir être en accord avec mes convictions, je me pause et m’impose. Après toutes ces années à vous suivre sur vos blogs, partager les naissances, les bonheurs, tristesses, fatigues et désespoirs une pause s’impose. Bon par contre je vais continuer à lire celles d’entre vous dont je ne peux me passer; et peut être encore laisser quelques commentaires. Mais pour moi une pause s’impose. Bon par contre aussi je participerai encore et encore aux Vendredis Intellos, pas tout le temps, quand je prendrai le temps, et ça je me l’impose. Puis je posterai toujours mes petites créa, mes tricots en cours etc etc ( pas ici mais ) mais pour le texte, une pause s’impose.

Alors je vous souhaite de passer de bonnes fêtes, de ne pas oublier que Noël avant tout, avant tout tout tout, c’est l’Amour.

IMGP6396

Publié dans Au jour le jour | 2 commentaires

Je mets un pied dans son école, parce que j’ai le droit.

Je sors à peine d’une séance d’emballage (de nombreux lots) pour le loto de l’école de mes fils,  prévu dimanche. Bien sûr avant l’emballage de lots, il y a eu tout le temps passé à récolter les lots; soit de nombreux pleurs chez les commerçants du village pour obtenir une coupe cheveux gratuite, un bon pour une vidange et un service à café jaune citron passé. Puis il y aura la préparation de la salle, la vente de cartons, la vente de boissons, le rangement de la salle… des moments de grand bonheurs partagés avec d’autres parents qui ont l’air d’y prendre beaucoup de plaisir. Certains vivent la chose comme une véritable entreprise, n’hésitant pas à s’attribuer des fonctions spécifiques et responsabilités (j’y ai vu un chef d’entreprise, un contrôleur de gestion, deux chargées de marketing, un spécialiste de l’audit un peu détaché mais l’œil vif). Le tout sous le regard attentif de la directrice d’école qui choisit minutieusement la couleur des rubans ne nous attachons à chaque paquet.

Je sors à peine d’une véritable mascarade. Toutes ces heures passées pour récolter quelques euros. Quelques euros pour que l’école offre aux enfants quoi? Des pseudo cadeaux de Noël fabriqués en Chine. Babioles inutiles qui seront déballées et oubliées aussi rapidement. J’ai pas envie de transmettre ces valeurs là à mes enfants.

Je sors d’une école où j’ai envie de m’investir mais sûrement pas de cette façon.

Pour la première fois cette année, je suis devenue (ha! ha! h!a ) représentante des parents d’élèves. C’est un bien grand mot qui ne représentait pas grand chose pour moi. J’arrivais complètement ignorante et novice dans la grande fosse de l’école. Cette école dans laquelle, jusqu’à présent, j’avais osé un pied pour y déposer et récupérer mes enfants. Cette école où mes enfants vont passer une grande partie de leur enfance.

N’ayant pas bien compris quelles étaient les fonctions d’un représentant de parents je me suis fait ma propre définition: perdre du temps à blablater sans vraiment rien concrétiser, organiser des manifestations bidons, ne pas se sentir libre d’expression …

Alors pleine de frustrations j’ai voulu en savoir un peu plus sur les associations de parents d’élèves. Et officiellement ça donne ça:

Conformément à l’article L 111-4 du code de l’éducation, “les parents d’élèves sont membres de la communauté éducative. Leur participation à la vie scolaire et le dialogue avec les enseignants et les autres personnels sont assurés dans chaque école et dans chaque établissement. Les parents d’élèves participent par leurs représentants aux conseils d’école, aux conseils d’administration des établissements scolaires et aux conseils de classe”.

Trouvé sur le site, Vos questions de parents:

Les parents élus ont un réel pouvoir et interviennent sur le fonctionnement quotidien de l’école en se prononçant sur ces points :
– décisions d’architecture (travaux à prévoir, entretien des bâtiments scolaires, extensions éventuelles, organisation des lieux) ;
– achats de matériel et d’équipement (jeux pour la cour de récréation) ;
– cantine et organisation du temps périscolaire en général ;
– questions d’hygiène ;
– projet d’école.

Le champ d’intervention des parents élus ne concerne ni la pédagogie ni les méthodes employées en classe.

Pour le ministère de l’éducation nationale, le rôle des associations de parents d’élèves est reconnu.

L’importance du rôle des associations de parents d’élèves est reconnue. Les associations de parents d’élèves disposent du droit :

  • d’informer, de communiquer, de disposer de moyens matériels d’action (boîtes aux lettres, panneaux d’affichages, éventuellement locaux)
  • de diffuser des documents permettant de faire connaître leur action (laquelle???)
  • d’intervenir, pour les organisations représentées au conseil supérieur de l’éducation, au conseil académique et au conseil départemental de l’éducation nationale, dans toutes les écoles et tous les établissements d’enseignement publics.

Les parents d’élèves sont pleinement associés à la vie de l’école et de l’établissement scolaire notamment en participant, par leurs représentants, aux conseils d’école et aux différentes instances des établissements scolaires. Le décret permet aux représentants des parents d’élèves de mieux exercer leur mandat :

  • les heures de réunion des conseils d’école, d’administration et de classe sont fixées de manière à permettre la représentation des parents d’élèves
  • les représentants des parents d’élèves doivent disposer des informations nécessaires à l’exercice de leur mandat
  • ils ont le droit d’informer et de rendre compte des travaux des instances dans lesquelles ils siègent

Le conseil d’école :

  • vote le règlement intérieur de l’école
  • adopte le projet d’école
  • donne son avis et fait des suggestions sur le fonctionnement de l’école et sur toutes questions intéressant la vie de l’école : intégration des enfants handicapés, restauration scolaire, hygiène scolaire, sécurité des enfants, etc.
  • donne son accord pour l’organisation d’activités complémentaires, éducatives, sportives ou culturelles
  • peut proposer un projet d’organisation du temps scolaire dérogatoire.

C’est ici que je me sens frustrée quant à l’emballage de mes lots pour le loto. Actions sûrement très utile afin de récolter assez d’argent pour l’organisation d’activités complémentaire, éducatives, sportives ou culturelles… Mais tellement peu constructif. Je ne retrouve dans mes actions les textes cités précédemment (enfin mes actions… je dirais plutôt les actions de l’asso dont je fais partie et qui fonctionne depuis toujours comme ça et blablabla et blablabla). Pas étonnant qu’en France il y ait si peu de parents investis.

Finalement qu’est ce qu’il y a au bout? Quels sont les intérêts pour nos enfants? Des confiseries pour Noël, une kermesse, et s’il reste quelques euros on offrira des crêpes pour Carnaval.

Tout cela me paraît tellement insuffisant. Les associations de parents d’élève ne pourraient elle pas proposer autre chose qu’un sachet de bonbon?

J’aurais espéré un investissement différent, de nous parents. Quitte à passer du temps autant que ce temps soit qualitatif. J’aurais souhaité aborder des questions d’aide à la parentalité, à l’éducation, à l’accompagnement de nos enfants dans leur vie scolaire. J’aspirerais à faire découvrir aux enfants ce qui n’est pas écrit dans les programmes scolaires. Créer du lien entre les familles, mais pas devant un carton de loto (ça existait il y a 30 ans et ça me gonflait déjà).

Cela dit il me reste encore de nombreuses années à m’investir pour faire progresser mon rôle de représentante de parents. Parce que j’ai le droit.

Et vous comment ça se passe dans vos écoles?

Les Vendredis Intellos, c’est par ici.

Publié dans Au jour le jour | Tagué , , , , , , | 4 commentaires